Art Pepper, living legend, Contemporary, 1975

artpepperlivinglegend


En 1975, cela fait 14 ans qu'Art Pepper n'a pas enregistré un album. Alors quand il se pointe le 9 août au studio Contemporary à Los Angeles il est un peu nerveux. Mais on lui a dit que tout ce qu'il avait à faire s'était de se relaxer et de souffler dans son saxophone. Et puis Art a de nouveaux morceaux, il a composé Ophelia entre deux séjours à la prison de Saint Quentin, en ressortant il a écrit Lost Life. 10 ans de prison, pas mal de temps perdu... Dans les années 60 le rock a pris la place du jazz et il n'a pas été facile de trouver du boulot dans les clubs. Et il y a eu ce problème de rupture de la rate, d'opération et de cure de désintoxication à Synanon. Si la composition What Laurie Like témoigne de la présence du rock, Mr. Yohe a été écrite pour celles et ceux qui lui ont permis de refaire de la musique.

Les sidemen qui enregistrent avec lui sont de vieilles connaissances avec qui il a joué dans les années 50. Le batteur Shelly Mann et Hampton Hawes (au piano électrique) sont des compagnons de longue date ; pour compléter le quatuor Charlie Haden est à la basse. Art avait une mélodie de samba juste avant de commencer la session d'enregistrement, il ne restait qu'à l'habiller. Une manière de terminer l'album dans la joie.

Le disque est à la hauteur des musiciens réunis ici, une indispensable promenade dans un jazz évocateur et raffiné.



Commentaires