Dr Dre en gangster


Cette fois-ci, Dr Dre est gangsta et Straight Outta Compton (Ruthless Records, 1988) deviendra un album mythique.

"Car, en réalité, le public des NWA se contrefoutait de savoir qu'Eazy-E avait un manager Blanc, ou que Dr Dre s'était un jour déguisé en docteur pour mixer des disques électro. Comme on se contrefout de savoir que les exploits de Pam Grier ou de Fred Williamson ne sont pas vrais, ou que Sun Ra n'est jamais allé sur Saturne ; ce qui compte, c'est la puissance fantasmatique de ces mythes, et le plaisir que leur représentation mensongère, ou simplement fictive peut susciter. Accusait-on d'imposture Johnny Rotten, lorsqu'il ne détruisait pas vraiment les passants en pleine rue après avoir gueulé "I wanna destroy passer-bys" dans Anarchy four the UK ?"

Pierre Evil, Gansta Rap, Flammarion, 2005

NWA, Straight Outta Compton

Commentaires

Enregistrer un commentaire